Mes produits d’hiver

Être éco-citoyen, ce n’est pas seulement tripatouiller la terre de nos petites mains mais c’est aussi manger des produits de saison.

Parfois on n’a pas les moyens ou la possibilité d’acheter des fruits et légumes bio, même via une AMAP ou une ferme locale. Dans ce cas, comment savoir bien consommer dans une société qui prône la consommation à outrance (en nous proposant par exemple des tomates en plein hiver) ???

C’est ce que le Centre de Santé des étudiants, le Jardin de Cocagne de la Haute Borne et Potatoit ont voulu (entre autres) expliquer lors d’une sensibilisation alimentaire à Lille 3.

Sensibilisation alimentaire

Le Centre de Santé avait mis à disposition sur le stand des petits fascicules sur l’équilibre alimentaire mais aussi sur les produits saisonniers. Un bon moyen de savoir quoi manger et quand ! 🙂

Voici donc les produits d’hiver

Eh oui, ça y est, nous sommes en hiver. D’ailleurs, on commence à bien le sentir ces derniers jours 😉

Produits d'hiver.jpg

Les produits d’hiver donc… On ne va pas se la cacher, on a quand même un peu moins de choix. Les légumes qu’on trouve essentiellement sont des courges et des légumes dits « racines ». Normal en même temps, quand il fait froid, les légumes sont plus au chaud en pleine terre 😉

Mais on remarque aussi que les choux et les salades, robustes, se plaisent plutôt bien en hiver, comme le cresson ou la mâche.

Légumes d'hiver.PNG

L’hiver est aussi le moment où on peut (re)découvrir des légumes anciens : le crosne, le cardon, les salsifis, les topinambours…

Par exemple, le crosne est une tubercule de couleur blanche avec une forme de spirale qui le distingue des autres légumes. Il a un goût fin et sucré qui se rapproche du salsifis et de l’artichaut. Bon d’aspect, si jamais vous faites une petite recherche internet, il ne paie pas de mine. Toutefois, ayant découvert quelques légumes oubliés dans mes paniers du Jardin de Cocagne, je me laisserai sûrement tenter si j’en trouve 😉

Niveau fruits, eh bien à part la pomme et la poire, rien de bien local à l’horizon. Pour ceux qui n’ont rien contre manger des fruits venant de l’hémisphère sud, il y a de quoi varier son menu !

Fruits d'hiver.PNG

Les oranges et les clémentines (et leurs cousines) sont produites en Corse, en Espagne et en Italie si on se limite aux frontières de l’Union Européenne. Ces derniers temps, ne mangeant plus que du local, je penses tout de même faire une exception pour les clémentines de Corse 😉

Les produits de saison concernent également les poissons, fruits de mer et fromages :

Manger éco-citoyen peut donc commencer tout simplement par ne consommer que des produits de saison.

Pourquoi ? Tout simplement parce que manger de saison permet d’éviter les productions intensives sous serres qui consomment énormément d’eau par exemple. Ca permet aussi en grande majorité d’éviter les importations qui polluent notre atmosphère.

Mieux encore, c’est manger local.

Manger local c’est privilégier les produits de saison produits dans la région et mieux encore, dans les villes avoisinantes. On évite ainsi encore plus la pollution du transport des marchandises. En plus, les produits n’en seront que plus frais et savoureux 😉

Et encore mieux, mangeons bio et local. Mais on peut commencer petit 😉

Soyez éco-citoyen, mangez de saison ! 😉

Et sinon un petit site sympa pour tout connaître sur un fruit ou un légume 😉

Prochainement, les produits du printemps…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s